Tout le site est soldé et sera fermé définitivement en fin de semaine. Ne tardez plus pour vos dernières commandes.ML

Speckled Tonic par The Lace Eater

Châle en croissant conçu pour mettre en valeur les laines panachées, Speckled Tonic est une merveille de dentelle accessible à toutes celles qui tomberont sous son charme.

Mary-Anne Mace nous parle de son parcours de designer...

71_chale-speckled-tonic-the-lace-eater-(1).jpg
  • Pouvez-vous vous présenter pour nos lectrices françaises ?

Bonjour, Je suis Mary-Anne Mace et je vis à Christchurch en Nouvelle Zélande. Mon voyage dans l’univers de la création de tricot a commencé de manière peu commune. Tout a débuté  en Septembre 2010 quand notre ville a été frappée par une multitude de tremblements de terre dévastateurs qui ont finalement détruits la plupart du centre-ville. Comme vous vous en doutez, ces évènements ont été un choc au-delà de toute imagination. Alors que j’étais témoin de l’effondrement de la ville en ruines derrière les barricades, et la dévastation de mon propre quartier,  j’ai senti le besoin accablant de créer quelque chose pour marquer ce moment de ma vie. C’est en voyant la prolifération de mauvaises herbes derrière les barricades que j’ai décidé de créer un châle présentant des herbes. Ce châle, Regenerate, a été accepté par Knitty.com et publié dans leur numéro de Printemps/été 2014. Des années plus tard, notre ville est maintenant reconstruite et j’ai publié 20 modèles sur Ravelry ! Je n’avais littéralement aucune idée pendant ces jours sombres et incertains que j’allais designer des châles en dentelle pour le plaisir des tricoteuses mais aussi pour mon propre plaisir !

  • Depuis combien de temps tricotez-vous et comment avez-vous appris?

Comme beaucoup j’ai appris à tricoter avec ma mère. Je me souviens avoir tricoté une veste en grosse laine à l’âge de 9 ans, et je crois que j’étais bien décidée à la finir car je me rappelle l’avoir portée en classe et d’en avoir été plutôt fière !

  • Comment définiriez-vous votre style?

En grandissant dans une ferme, j’ai développé un sens pratique et je pense que cette expérience m’a conduite à aimer le monde de la Nature. C’est pourquoi mes modèles présentent des motifs très organiques, des fleurs mais, chose étonnante, des insectes aussi ! Je m’ennuie très vite en tricotant alors j’essaie de créer des châles qui ne contiennent pas de grilles répétitives.
Chaque rang est presque unique alors la question de s’ennuyer ne se pose pas. Mon châle Lace Eater, par exemple, se constitue progressivement en partant d’un motif central de torsades,  pour évoluer en une bordure élaborée et changeante.  Je sais cependant que les gens aiment se reposer avec leur tricot après une dure journée de travail, alors je crée également des châles relativement simples avec de petits motifs de jours comme Speckle Tonic. Les laines « speckled » (panachées) rendent tellement accro! Je les aime tant que j’étais bien décidée à trouver un modèle avec quelques “speckles”, mais sans qu’ils n’obscurcissent la dentelle et je pense que c’est tout à fait cela dans Speckles Tonic. C’est un tricot plutôt apaisant.

  • D’où partez-vous quand vous commencez un châle?

Bonne question. Je me la pose souvent! Ce premier châle, Regenerate, a été inspire par la dévastation engendrée par un phénomène naturel et par la capacité de la Nature à se régénérer.   Mais je trouve que lorsque je crée des motifs pour un châle, d’autres motifs potentiels apparaissent dans mes échantillons (j’ai des centaines d’échantillons!) et je les mets de côté pour explorer le design suivant. Alors vraiment, les processus de création d’une dentelle et de motifs torsadés sont imbriqués l'un dans l'autre.  J’adore les points Estoniens et j’adore les méandres organiques, alors je passe beaucoup de temps à tricoter échantillons après échantillons pour voir ce que je peux faire les combinant.  Je fais généralement une grille de calculs en même temps que j’échantillonne. Je crois que je réfléchis en terme de grilles, elles sont très importantes dans mon processus de création.

  • Vous tricotez beaucoup de dentelles. Faites-vous parfois des erreurs en tricotant ces motifs complexes ou avez-vous une astuce à partager avec nous ?

Oui, je fais des erreurs en effet. En ce moment je tricote un fil qui contient beaucoup de soie, alors il est très glissant et visiblement, je perds un nombre surprenant de mailles. J’ai pris l’habitude de rattraper les mailles qui se sont défaites sur quelques rangs parce que j’ai tellement tricoté que je sais comment les mailles ont été formées au départ alors je n’ai pas à détricoter jusqu’à la maille perdue. Mais parfois il me semble trop difficile de reconstruire les mailles perdues et plus rapide de poser l’ouvrage à plat sur une table et d’enlever doucement les aiguilles. Généralement je tire jusqu’au dernier rang juste en relevant les mailles sur le dernier rang correct tout en le démontant doucement. C’est étonnamment facile avec un fil 100% laine car le caractère naturellement duveteux fait que les mailles ne se déferont pas facilement mutuellement. La soie, quant à elle, est plus difficile !  Cela semble effrayant de défaire de l’aiguille un châle dentelle, mais ça ne l’est vraiment pas si vous l’étendez à plat sur une table. J’ai enlevé de l’aiguille un châle à demi tricoté, démonté quelques rangs et relevé le dernier rang juste en 30 à 45 minutes environ.
Sinon, je suppose que la meilleure astuce pour tricoter de la dentelle est d’être capable de lire votre tricot alors vous voyez que vous avez fait un erreur sur le rang que vous tricotez, plutôt que de vous en rendre compte quelques rangs plus tard. C’est pour cela que j’aime tant les grilles; les symboles du tableau montrent le mouvement de la dentelle. Vous pouvez voir si des lignes de diminutions se rassemblent ou divergent et j’essaie de faire des grilles qui le montrent. Alors même si mes grilles peuvent sembler assez grandes, je pense qu’elles sont plus faciles à suivre que beaucoup de petits motifs de jours répétitifs où la logique du point n’apparait pas avant d’avoir terminé plusieurs répétitions de la grille.

Speckled Tonic

image droite

J'ai traduit Speckled Tonic pour les clientes de PurPle Laines. Ce châle présenté ici sur des coloris contrastés pourrait également être merveilleux sur une seule couleur ou sur 2 tons assortis. Comme toujours, je vous propose des kits pour le tricoter.

Vous avez la possibilité de me demander de composer pour vous un kit personnalisé. Merci de noter les quantités nécessaires afin d'orienter vos recherches. Vous pouvez utiliser tous les fils fingering de la boutique:

- couleur claire / speckled : 267 m de laine fingering

- couleur foncée / rayures et bordures : 374 m (soit 1 ou 2 écheveaux en fonction du fil choisi)

- aiguille circulaire 4 mm avec un cable de 100 cm (envergure du châle 225 cm - profondeur 43 cm)

Les kits que je vous propose ont été optimisé pour limiter le budget mais la Mérinos Singles Soie (nouvelle) serait merveilleuse sur ce projet et les écheveaux mesurent 400m.

 

Un grand merci à Mary-Anne pour la sincérité de son travail et son partage avec PurPle Laines.

 

Retrouvez Mary-Anne, alias The Lace Eater sur Ravelry et Instagram.