Tout le site est soldé et sera fermé définitivement en fin de semaine. Ne tardez plus pour vos dernières commandes.ML

Ezia par l'Ile aux Fils

Parce qu'on n'a jamais le bon dans sa garde-robe, parce qu'on aime s'en tricoter un nouveau à chaque saison, Bérangère a créé Ezia pour vous!

Rencontre avec Bérangère de L'Ile aux Fils

59_ezia-l-ile-aux-fils-purple-chinee.jpg
  • Depuis quand tricotez-vous et qui vous a enseigné le tricot? 

C'est ma maman qui m'a appris à tricoter quand j’étais enfant. En effet, j'ai toujours vu ma maman tricoter et mes 3 frères et moi ne portions que des pulls ou gilets tricotés main. Je me souviens du premier pull que j'ai tricoté : un modèle constitué de carrés bleus, rouges et jaunes qu'il fallait assembler ensuite et que je n'ai jamais porté, la forme étant vraiment trop bizarre! J'ai ensuite arrêté quelques années, à l'adolescence, pour reprendre mes aiguilles et ne plus les lâcher depuis la naissance de mon premier enfant. J'ai alors découvert, grâce à internet, que le tricot ne se résumait pas à une seule marque de fil et que le monde regorgeait de modèles et de fils tous plus beaux les uns que les autres.

  • Quel âge avez-vous?

J'ai 39 ans (ouille!)

 

  • Travaillez-vous par ailleurs ou le tricot est-il votre activité principale?

Je suis professeur des écoles en maternelle, à mi-temps, ce qui me laisse du temps pour tricoter et créer des modèles, en plus de m'occuper de mes 3 enfants et de la maison. Ce serait un rêve de pouvoir vivre uniquement grâce au tricot! Depuis toute petite, j'ai toujours été attirée par les travaux manuels et j'ai essayé beaucoup de choses en plus du tricot :  canevas, tapis où il fallait accrocher des brins de laine grâce à un outil métallique (j'ai oublié le nom exact), dentelle au fuseaux (mon carreau et mes fuseaux attendent toujours dans le grenier que l'envie me reprenne d'ailleurs), point de croix et depuis quelques temps, la couture me plait beaucoup (même si les résultats ne sont pas aussi réussis qu'avec le tricot!). Ma formation en mathématiques m'aide également beaucoup dans l'élaboration des modèles.

  • Quels sont vos 3 designers tricot favoris?

 Isabell Kraemer car j'adore vraiment le style de ses modèles, des basiques avec la petite touche d'originalité qui rend le modèle unique. Ensuite Joji locatelli, j'admire sa productivité et la variété de style de ses modèles même si tous ne me plaisent pas. Et enfin, Stephen West. Mon premier châle était d'ailleurs un de ses modèles : Boneyard shawl. Stephen a commencé par créer des modèles où il jouait avec les points et les rayures en restant dans des formes plutôt classiques. Son talent lui permet maintenant de se lâcher complètement sur le côté artistique des modèles qu'il crée, tant au niveau des formes que des couleurs et même si ses derniers modèles sont moins pratiques à porter tous les jours, je salue sa folie créatrice mise au service du tricot.

  • Comment votre travail de créatrice s'organise-t-il?

Lorsque je crée un modèle, je dessine la forme finale qui m'intéresse, grossièrement sur papier. A partir de ce dessin, j'organise ensuite le modèle en fonction de la laine utilisée et du métrage disponible mais sans trop entrer dans les détails car l'envie de monter les premières mailles me démange rapidement. Je tricote alors en prenant des notes et il arrive très souvent qu'en cours de tricot, d'autres idées jaillissent, me faisant prendre une autre direction que celle imaginée au départ. C'est d'ailleurs ce que j'aime dans la création d'un modèle, l'idée que celui-ci se construit petit à petit à la fois dans la tête et avec les mains. Je ne saurai pas expliquer comment me vient l'inspiration mais le point de départ le plus fréquent d'un modèle est la forme que je désire obtenir, que ce soit par l'utilisation de différents points ou de différentes couleurs.

  • Comment définiriez-vous votre style?

Oh, difficile de répondre à cette question....J'aime penser que j'apporte une petite touche de modernité aux formes classiques.

  • Quel tricot est sur vos aiguilles en ce moment ? 

En ce moment, je tricote une petite couverture en mérinos et alpaga pour un bébé à venir.

 

Le gilet Ezia

image droite

Aujourd'hui Bérangère nous propose de tricoter son gilet Ezia. Réalisé en circulaire depuis le haut, l'empiècement à torsades légères fait toute la beauté du modèle. Bérangère a soigné ses finitions en ajoutant un petit liseré coloré sur tout le tour du gilet. Il est réalisé en PurPle Chinée; vous pourrez également travailler une version plus souple et unie en Cascade Venezia Sport.

Pour réaliser Ezia, il vous faudra:

- de la PurPle Chinée (quantités sur la page d'Ezia) pour la couleur principale et 30 g de PurPle Chinée pour la bordure

- une aiguille circulaire en 3.5 mm

- 3 anneaux marqueurs

- un crochet et un reste de laine

- 8 ou 9 boutons

- la fiche pdf d'Ezia (vendue en exclusivité chez PurPle Laines en pdf téléchargeable, c'est nouveau!)

Retrouver Bérangère sur son blog, L'Ile aux Fils.

Merci Bérangère pour ce tricot élégant et facile à porter.